Côte-d’Ivoire: De Bassam, Bamako à Bruxelles conséquences des bombes sur la Lybie et la Syrie

600379_1355203161172174_3231684214164160674_n
Thierry Gouegnon illustration

Hervé Coulibaly avec GDA | Connectionivoirienne.net

Le «causes à effets» de la dernière série d’attentats en Afrique de l’ouest et en Europe avec les bombardements «occidentaux» en Syrie et en Lybie ne doit pas être occulté.

On ne le répétera jamais assez mais l’arrogance, l’ignorance, les dénis, le fanatisme et le fondamentalisme de tous bords « mode de vie européen » versus « jihadisme » etc. conduiront à plus de morts.

Généralement à des morts d’innocents, puisque ceux-là mêmes qui assis dans leurs bureaux prennent les décisions sont en général des cibles difficilement accessibles.

Dans cette guerre asymétrique les candidats au suicide [et ils sont nombreux] frapperont toujours les plus faibles, les moins protégés.

C’est ici que se trouve le côté dramatique de la guerre asymétrique en cours.

Le décompte macabre peut continuer, le boulot des croque-morts avec.

12717947_1355214251171065_6628533140090990325_n

Share